Rechercher

Les couches lavables




Constat :


Si la couche à usage unique à libéré les parents (et surtout les femmes) de la corvée des couches lavables à une époque, aujourd’hui tout est très différent. Les marques proposent des systèmes simples et faciles à entretenir. De plus, le second parent s’implique (en général) maintenant plus dans l’éducation et, de fait, le change du bébé.


A une époque où on sait que la réduction des déchets est un enjeu écologique majeur et où la santé est mise à mal (coucou les perturbateurs endocriniens), la couche lavable est indéniablement une belle alternative. Mais, il ne faut pas se mettre la pression. Pas à pas, en utilisant une couche lavable de temps en temps, on fait déjà une avancée vers la réduction des déchets et vers un mode de vie plus sain.


Se lancer :


La clé est de se faire accompagner par le biais d’un atelier ou accompagnement individuel avec un.e professionnel.le de la couche lavable (oui oui ça existe) et pourquoi pas, de louer un kit de couches pour essayer les différents systèmes chez soi à son rythme sans investir dans un achat à l’aveugle.


Il existe des ateliers en ligne mais aussi en présentiel sur le territoire national.


Les avantages :


Ils sont multiples.

De la naissance à la propreté un bébé c’est :

Donc, même à raison d’une couche lavable par jour, vous faites déjà des économies, tout en prenant soin de votre santé, de celle de votre enfant et de la planète.


Quand commencer ?


Dès la naissance, avec des tailles adaptées à la propreté grâce à des culottes d’apprentissage. Il y en a pour tous les stades vers la propreté.


Idées reçues :

  • « ça freine la mobilité des bébés »


La couche lavable ne freine en aucun cas la mobilité du bébé. L’abduction (l’ouverture naturelle des hanches) est une position physiologique. Lorsqu’un bébé porte des couches lavables, elles ne viennent pas forcer cet écartement naturel et cela ne pose donc aucun problème sur la motricité.


Comme en couche jetable, certains bébés vont avoir une motricité développée plus tôt que d’autres suivant leur évolution naturelle.


  • « ça créé des rougeurs/des irritations »


Au contraire ! Souvent les bébés font des rougeurs en couches jetables. En couche lavable, les bébés font peu de réaction. Parfois des rougeurs apparaissent si bébé fait ses dents ou si l’entretien des couches n’est pas le bon.


D’autant qu’en couche lavable on ne peut pas utiliser tous les produits de change car certains sont non compatibles. Le mieux reste un savon tout simple pour bébé et de l’eau. Donc…bébé ne réagit pas à de potentielles crèmes en plus d’être au contact d’un tissu sain qui ne contient pas de produits chimiques.



Merci beaucoup à Lucie de Belle Pousse

pour son expertise et son aide dans la rédaction de ce post.


Voir sur Instagram

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout